Situé sur les rives du fleuve Maroni, St.-Laurent du Maroni, sous-préfecture de l'Ouest guyanais, est né avec le bagne, la maison de Transportation. La commune s'étend sur 483.000 hectares et abrite environ   20 000 habitants. A 270 km de Cayenne, c'est en quelque sorte le terminus Ouest de la National 1. Une multitude d'ethnies cohabitent : Amérindiens (Kaliña, Locono), Noirs Marrons (Aloukou, Saramaca, Paramaca, Djuka), Chinois, Antillais, Dominicains, H'mongs (essentiellement à Javouhey, commune de Mana), Surinamais, Indous, Haïtiens et enfin, métropolitains. St.-Laurent du Maroni garde de magnifiques vestiges de l'architecture coloniale, comme la sous-préfecture, la gendarmerie ou l'hôpital. C'est une ville agréable, appelée autrefois le "petit Paris".  La commune a fété ses 50 ans en 1999.  

                       

Photos : Internet